Exploitation

La mission de l’exploitation intègre une forte dimension humaine, en prenant en compte dans toutes ses décisions les attentes et les préoccupations des voyageurs de Bordeaux Métropole et de l'ensemble de ses collaborateurs. 

Sécurité, satisfaction client, qualité du service, réactivité… sont les maitres mots de l’exploitation chez Keolis Bordeaux Métropole !

L’EXPLOITATION PAR KEOLIS BORDEAUX METROPOLE :

Fort du professionnalisme du groupe Keolis et en réponse à l’ambition que s’est fixée Keolis Bordeaux Métropole de faire du réseau TBM un réseau de transport urbain multimodal de référence et d’excellence en France et en Europe, la direction de l’exploitation organise ses missions autour du client.

Keolis Bordeaux Métropole met le client au centre de ses actions et de son expertise avec la mobilisation de ses collaboratrices et collaborateurs qui assurent chaque jour la réalisation et la qualité du service TBM. 

UNE EXPLOITATION ORGANISÉE AUTOUR DE 4 DIMENSIONS : 

  • Les propositions du personnel et leur prise en compte ;
  • Le regard du personnel et sa prise en compte ;
  • La qualité et la maitrise de nos processus ;
  • La recherche de la performance.

LA SÉCURITÉ : UN AXE FORT DE L’EXPLOITATION CHEZ KEOLIS BORDEAUX MÉTROPOLE

La sécurisation des circulations est indispensable pour assurer la sécurité des voyageurs, des personnels et des biens. C'est la priorité de Bordeaux Métropole et de Keolis Bordeaux Métropole. 

Au tramway (en service depuis 2003), de nombreuses actions sont réalisées au quotidien, tant pour former les conducteurs de tramway que pour sensibiliser les voyageurs, les habitants et améliorer les infrastructures.

Le tramway a su parfaitement s’intégrer dans le paysage métropolitain. Il n’en reste pas moins un mode de transport lourd qui met entre 13 et 50 mètres (selon sa vitesse) à s’arrêter sans pouvoir dévier de sa trajectoire.

Le professionnalisme des conducteurs du réseau TBM, les formations et perfectionnements dont ils bénéficient ne peuvent être la seule garantie du « zéro accident ». C’est  pour  cela que  Keolis  Bordeaux  Métropole lance des campagnes de communication dédiées, comme « Attention Rhino ! ». 

Dans le même temps, Keolis Bordeaux Métropole déploie de nombreuses actions terrain en s'appuyant sur des études de comportement des tiers. Parmi les actions menées, des rames ont été équipées de flash, associé au gong, et 45 zones de traversées piétonnes ont été matérialisées pour faire de la traversée de la plate-forme un acte conscient et bien identifié. 

Le transport routier est assuré par bus ou Mobibus. Les conducteurs sont titulaires du permis routier spécifique au véhicule conduit. Les caractéristiques de lignes leur sont présentées lors de « postulation », formation dédiée à la connaissance de ligne. Ils sont également informés de leur caractéristique de conduite grâce à des systèmes d’aide à la conduite embarqués.

Postes de Commande Centralisés

Les Postes de Commande Centralisés du bus et du tramway assurent la supervision du réseau en permanence et en temps réel. Le Système d’Aide à l’Exploitation et Information Voyageurs permet aux opérateurs de suivre et réguler le trafic et d’informer sans délai les conducteurs et les voyageurs des évènements affectant le réseau. 

Le PCC tramway gère le trafic 24h/24 et 7j/7. Chaque rame est localisée en temps réel et le réseau régulé à distance. L’alimentation électrique, les feux de circulation et les aiguillages sont télécommandés au sein du PCC.

Un PC Sûreté pilote les équipes d’assistance aux voyageurs ou aux conducteurs en relation avec les services de secours et de police.

LES SERVICES PARTIELS

Keolis Bordeaux Métropole a mis en place des services partiels sur le réseau TBM.

Ce système d’exploitation a pour objectif d’adapter la capacité de transport du réseau aux heures de pointe. Le but de ce dispositif est d’augmenter le passage des tramways dans l’hypercentre de Bordeaux et de répondre ainsi à l’afflux plus important de voyageurs. Mis en place en 2015 sur les 3 lignes de tram, les services partiels ont permis de réduire le temps d’attente dans l’hypercentre à 3 minutes 20 alors qu’il était de 4 à 5 minutes auparavant.

Suivant